Base #1 Filet de poulet cuisson lente

Une de mes dernières trouvailles pour cuire et conserver des filets de poulets qui serviront de base à différents plats me vient tout droit du reportage « Allo, j’ai faim » sur la livraison de repas à domicile ou au bureau diffusée sur France 5 dernièrement.

Dans les cuisines d’une entreprise de plateaux repas, un cuisinier explique que pour conserver le moelleux des filets de poulet (et de viande en général j’imagine), ils les cuisent au four longtemps et à basse température après les avoir dorés à la plancha.

J’ai donc sorti de mon frigo et mon placard : 

2 filets de poulets
du sel et du poivre
de l’huile d’olive


Pour réussir ces magnifiques filets de poulet fondants : 

J’ai préchauffé une poêle sur feu vif avec un peu d’huile d’olive, salé et poivré mes filets sur une face. Lorsque la poêle est très chaude je fais colorer mes filets sur chaque face quelques minutes.

La poêle était tellement chaude que les filets ont même commencé à brunir. Mais ce n’est pas grave : au contraire, la cuisson lente révélera ainsi un bon goût de fumé !

J’ai ensuite déposé mes filets dans un plat que j’ai enfourné à 80 °C en mode chaleur tournante pendant trois heures.

Le résultat est parfait : le cœur du filet n’est pas du tout sec, et le goût est juste fumé comme il faut.

dsc_0004
J’utilise ensuite ces filets en salade, froids dans mes petits bentos, à peine réchauffés dans des poêlées de pâtes et légumes comme sur la photo. Ils se conservent environ trois jours dans un film alimentaire au frigo. Par contre je ne les congèlerai pas pour éviter que la viande ne se dessèche.

Et vous, vous utilisez la cuisson lente pour quelle recette ?

Cette recette vous a plu ? Laissez moi un petit mot !