Beignets (ou accras) de morue : aux puristes de décider !

DSC_0122-1Parmi les petites gourmandises que j’aime manger à l’apéro, les accras  ou beignets de morue figurent en bonne place. Sauf qu’il existe tellement de recettes que je n’arrive pas à savoir si ceux que je fais sont des accras ou des beignets de morue. Je laisserai donc libre les puristes de choisir le terme le plus approprié pour désigner la recette qui suit.

A noter que cette recette est très pratique puisqu’elle se fait sans friteuse.

 

Je sors donc de mon placard et de mon frigo pour une douzaine de portions : 

500g de morue dessalée (au moins 12h dans l’eau ou déjà dessalée)
1 gousse d’ail
1 oignon
150g de farine
1/2 cuillère à café de levure chimique
2 oeufs
12 cl de lait
1 cuillère à café de paprika
de la ciboulette
1 citron vert

Pour réussir mes accras-beignets de morue :

Je fais cuire 10 minutes à l’eau bouillante la morue dessalée. Je l’égoutte et l’effeuille à la fourchette.

Pas trop finement : c’est meilleur avec des gros morceaux !

DSC_0111-2Je prépare pendant ce temps la pâte en versant dans le bol de mon robot la farine, la levure, la ciboulette, l’ail et l’oignon hachés, les zestes du citron vert et le paprika. Je commence à faire tourner le batteur plat et j’ajoute un à un les oeufs puis le lait afin d’obtenir une pâte lisse et assez épaisse. Je verse en dernier lieu le jus du citron vert.

Je sale très légèrement si j’utilise déjà de la morue dessalée, sinon je m’abstiens : on verra à la fin s’il faut saler ou non les beignets.

J’ajoute ensuite les morceaux de morue et je mélange à la cuillère en bois pour ne pas casser plus la chair. Je laisse reposer au mons 30 minutes.

Je fais ensuite chauffer 1 cm d’huile d’olive dans une poêle. Lorsqu’elle est bien chaude, je prends avec une grosse cuillère de la pâte et je la dépose dans la poêle. Je répète jusqu’à ce que ma pôele soit remplie. Lorsque les beignets sont bien dorés dessous je les retourne délicatement et laisse cuire encore 2 minutes.

Les accras doivent être bien dorés et croustillants, légèrement gonflés, et  moelleux à l’intérieur.

Je peux les servir immédiatement ou les réserver et le réchauffer au four.

 

Alors les puristes, plutôt accras ou beignets  ?DSC_0120-1

 

Cette recette vous a plu ? Laissez moi un petit mot !