Bento #3 Haricots lingots crevettes chorizo

Terre ou mer ? Pour mon bento d’aujourd’hui, je n’ai pas réussi à choisir entre les crevettes et le chorizo alors j’ai mis les deux dans ma salade de haricots lingots.

Comme ce n’est pas la saison, j’ai dû prendre 100g lingots secs que j’ai fait tremper dans l’eau 12h puis cuit 1h au cuit vapeur. Mais cette salade est encore meilleure avec des haricots coco rouges frais !

Pour une autre variante, on peut utiliser des pois chiches (en boîte) et remplacer les crevettes par des moules revenues à l’ail et au persil.

A mes haricots j’ajoute 4 crevettes et 50 g de chorizo que je découpe en fine tranches. J’émince une cébette, je parfume avec un filet d’huile d’olive et une cuillère à caté de vinaigre balsamique, j’assaisonne avec du sel et du poivre et je mets dans mon bento.

Cette salade se suffit à elle même car les légumineuses sont très nourrissantes. Je ne remplis pas mon deuxième niveau, ou alors avec quelques tomates cerises pour me désaltérer après mon heure de sport !

 

Blanquette de printemps

Un peu en avance sur la saison, je vous livre aujourd’hui cette variation légère et printanière de la très traditionnelle blanquette de veau.

De bons légumes verts et nouveaux de préférence, une touche de crème, un peu de citron et quelques feuilles d’estragon : j’adore me faire cette blanquette parfumée et la manger sur ma terrasse, dès que les rayons du soleil recommencent à nous réchauffer doucement mais surement.

Et si c’est encore un peu trop tôt dans la saison pour avoir des légumes nouveaux, je peux même la faire avec des légumes congelés !

Cette recette peut se préparer la veille car elle est encore meilleure réchauffée. Dans ce cas je prends soin d’utiliser une toute petite partie des légumes en guise de garniture aromatique lors de la première cuisson et ensuite de cuire le reste le lendemain pour qu’ils ne soient pas trop cuits !

Dans mon frigo et mon placard j’ai : 

500g d’épaule de veau à blanquette (découpée)
1 citron
200g de fèves écossées (fraîches ou congelées)
200g de petits pois
1 botte de carottes
1 grosse fleur de brocoli
1 botte de navets nouveaux
1 botte d’oignons frais
quelques branches d’estragon
20 cl de crème fraiche liquide
sel et poivre

Pour réussir cette blanquette légère comme une brise printannière 14: 

Je mets dans une grand cocotte la viande, 1 carotte pelée et tranchée grossièrement, un navet nouveau avec la fane, quelques petits pois et fèves, les oignons nouveaux pelés (sans la fane), 1 tranche de citron, 1 branche d’estragon, du sel et du poivre. Je recouvre le tout d’eau et je porte à ébullition. Je met sur feu moyen, j’enlève l’écume qui s’est formée et je couvre. Je laisse mitonner pendant 1h30 à 2h (jusqu’à ce que la viande soit devenue tendre quand je pique une fourchette dedans).

Si j’ai commencé la veille, je laisse ma cocotte  avec le bouillon refroidir puis je la conserve au frais jusqu’au lendemain. Sinon, j’enlève tous les légumes et je réchauffe à feu moyen et j’ajoute les carottes pelées et coupées en dés ainsi que les navets simplement pelés s’ils sont petits. Au bout de 15 minutes, j’ajoute les petits pois. Au bout de 5 minutes, j’ajoute les fèves et 5 minutes après encore j’ajoute les fleurs de brocolis. Je couvre et fais cuire encore 5 minutes. Les légumes doivent être « al dente ».

Je coupe ensuite le feu, et s’il y a trop de jus je le vide peu à peu avec une louche. Je verse ensuite le jus du reste de citron, la crème et l’estragon haché et je sers immédiatement, en ayant pris soin de vérifier que le jus est salé comme il faut.

Si le bouillon est trop chaud, la crème risque de cuire à son contact et de former une sauce granuleuse. Le goût sera toujours aussi bon mais la texture un peu moins apétissante, et dans ce cas la seule solution pour retrouver une belle sauce bien lisse, c’est de vider toute la viande et tous les légumes, et de passer la sauce au mixer…

Ce plat est délicieux accompagné de pâtes de type linguine, de pommes de terre nouvelles simplement cuites à la vapeur ou de riz blanc comme pour une blanquette traditionnelle.

Et vous, vous avez hâte aussi que le printemps arrive ?

DSC_0005

 

Where does haddock with creamy rice come from ?

DSC_0037The  anglophone readers of my blog certainly know the answer to that question, but I will still keep it for the end of this post to make sure you read all the recipe to make sure you actually test the recipe because it comes from a place that suffers of very bad reputation for food event though this dish is really delicious).

That being said, this recipe is also a very good opportunity to use rice leftovers !

I take from my fridge and my cupboard  for two:

150g of cooked white rice
1 small onion
20g butter
2 tablespoons of curry powder
a few leaves of fresh parsley
20 cl liquid cream
200g smoked haddock
3 slices lemon
1 laurel leaf
30 cl milk

To discover the origins of this dish you can read the rest, unless you have already guessed by the list of ingredients :

I boil the eggs for 10 minutes, peel them and cut them in half.

In a pan, I pourthe mil, add the lemon, the laurel and the haddock. I stew it on mild heat for 10 minutes. I retrieve it from the pan and cut it into big chinks. I spare it on the side.

The milk is used to sofetn the haddock, which is too dry when warmed directly in a pan. I often spare parts of a filet after I have stewed it in the lil and put in the freezer to reuse directly for another dish.

Then I chopp the onion finely. I wash and chop  the parsly. I put the butter to melt in another pan and fry the onion gently. I add the curry and cook the onion until it is soft. I pour the rice and continue to cook it for 5 minutes. Then I add the cream and the parsley and cook another 5 minutes. Finally, I add the haddock and the eggs on top of the rice and serve immediately !

So, you still haven’t guessed where this dissh is from ?

In fact, its a british dish, yes, like Great Britain, the country that suffers from not-so-well-deserved bad reputation regarding food. Now you can admit that if I had told you that from thestrat, you would not have given glance to this recipe. Am I wrong ?

Anyway, it’s an English dish, but English from the former colonies since it has been imported from India and mixes typically british products (the haddock) and indian curry. The English call this dish a Kedgeree, in reference to the indian dish it is inspired from. And at the time it was made fro breakfast (and that is where I start to disagree with the English !)

DSC_0031-1

 

Homemade burgers are so much better

DSC_0047-1Those who know me in real life now that I have a potential to go wild for a lunch at MacDonalds. I always take the same menu : BicMac, Potatoes and Coke – with nuggets the most desperate days. As regular as clockwork !

But in my fact, I secretly dream that a food truck will open next to my office because what I really, really like, is a true american burger. So big you don’t know how to handle it ! With a good homemade secret sauce, and fresh french fries made of real potatoes.

Lire la suite

Homemade ketchup

DSC_0062What ? You want to do your own ketchup ? Homemade ? But it’s exactly because the Heinz Ketchup has the taste it has that we buy it.

Here, I have to admit that I’m doing this recipe just for the pleasure of trying : I don’t have too high expectations on the final result…

Especially since I read on the internet that Heinz is actually growing a type of tomato developed to be used in their ketchup. EXCLUSIVELY.

Now that I know that, all my dreams of threatening from my small kitchen ta major international food company business are fadingaway. Too bad.

So I took from my fridge and my cupboard what I could reasonably find there, which is : 

DSC_0047A box of cherry tomatoes
1 small red onion
1 tablespoon oil
1 tablespoon vider vinegar
1 tablespoon brown sugar
1 tablespoon tomato puree
1 tablespoon Worcestershire sauce
1 tablespoon paprika
1 tablespoon 5 spoces
1 tablespoon water (optional)
Salt and pepper

I washed and chopped the tomatos  in 4 and chopped the onion finely. I fried them in the oil then added all the other ingredients and left them to stew for one hour on mild heat. Use the water to dilute the sauce if the onions are still too hard. The juice of the tomatos must have disappeared and the onions must be soft. I mixed it all very finely and let it to cool in the pan. I poured it in a jam jar to keep it for 24h in the fridge before use.

The taste has in the end not much to do with the Heinz Ketchup of course but it is a very nice sauce, very perfumed and reasonably sweet : I can’t wait to to test it with some good french fries !

How do you think you could threaten a major international food company from your kitchen ?

DSC_0062