Merveilleux Mont Blanc #1andublog

Aujourd’hui, je fête dignement les 1 an de mon blog et pour l’occasion, je me suis lancée dans un mélange de mes deux desserts préférés : le Merveilleux et le Mont Blanc. La base est la même : meringue + chantilly. Pour le Merveilleux, il faut rajouter un ganache et des copeaux de chocolat. Pour le Mont Blanc, il faut rajouter de la crème de marrons.

Vous devinez donc aisément ce que j’ai pu mettre dans mon Merveilleux Mont Blanc !

Le Mont Blanc est mon dessert préféré depuis de nombreuses années : je l’avais découvert un peu par hasard dans une boulangerie alors que je n’étais pas très fan à la base de crème de marrons. Associée à  la chantilly et la meringue pourtant, c’est vraiment une autre histoire. D’ailleurs, quand j’ai une grosse envie de sucre, je remplis mon siphon de crème de marron et de crème fraîche, je sors mon stock de meringues industrielles et je me fais un petit dessert minute bien bien régressif !

DSC_0123-1

DSC_0121

Ma découverte du Merveilleux est plus récente

A l’occasion ‘un week-end chez des amis à Lille, nous avons découvert cette boutique magique qui ne fait QUE (oui je dis bien que) ces fabuleux gâteaux à base de meringue, ganache au chocolat et crème chantilly qui sont déclinés dans de nombreuses variétés. Et comme on ne les trouve qu’à Lille (et à Paris peut-être), j’ai toujours rêvé d’en faire moi-même !

Ces gâteaux sont habituellement réalisés en portion individuelle, mais pour les 1 an de cuisine lifestyle, j’ai vu les choses en grand, et le Merveilleux Mont Blanc de miss tchiiif est donc… Géant !

Je vous livre ainsi en exclusivité, la recette de Merveilleux Mont Blanc (même si au vu du résultat, elle méritera d’évoluer !)

2 blancs d’oeufs
1 pincée de sel
100g de sucre à la vanille
40cl de crème fleurette
140g de mascarpone
15g de sucre
2 tubes de crème de marron( 160g)
1 demi tablette de chocolat à dessert au lait

Pour réussir ce Merveilleux Mont Blanc :

merveilleux mont blancJe commence la veille avec la meringue. Je monte les blancs en neige avec une pincée de sel jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes. A la fin j’ajoute le sucre à la vanille et je fouette encore 2 minutes.

D’habitude, j’utilise du sucre glace ou du sucre semoule additionné d’un peu de maïzena pour les meringues mais comme je souhaitais un résultat bien vanillé, j’ai utilisé mon sucre tout prêt. La texture est toujours aussi bonne mais du coup la meringue a légèrement doré à la cuisson, ce qui n’est pas le cas avec le sucre glace.

Je prends une feuille de papier sulfurisé que je dépose sur une plaque à pâtisserie. Je dessine sur l’envers 2 cercles d’environ 15cm de diamètre : ils me serviront de guide pour la réalisation des disques de meringue.

Je mets mes oeufs en neige dans une poche à douille puis je façonne les deux disques en dessinant à partir du centre du cercle un escargot. J’obtiens ainsi un disque bien régulier d’environ1 cm d’épaisseur.

J’enfourne à 120°C pendant 1 heure. A la fin de la cuisson, j’ouvre le four et laisse refroidir ma meringue. Je la laisse ainsi jusqu’au lendemain.

Le lendemain, je prépare la garniture. Je vide dans un bol mes tubes de crème de marron et je la mélange avec 40g de mascarpone. Je réserve au frais.

Je verse la crème fleurette bien fraîche dans le bol de mon robot et je la fouette jusqu’à l’obtention d’une chantilly bien ferme (entre 5 à 10 minutes). J’ajoute ensuite le reste du mascarpone et 15g de sucre. Je réserve au frais.

Pour le montage du gâteau, je recouvre un disque de crème de marrons puis de crème chantilly. Je referme avec le deuxième disque et je recouvre le tout de crème chantilly à l’aide d’une spatule.

Je prépare ensuite des copeaux de chocolat au lait avec la rape de mon robot.

Je dispose ensuite mon gâteau sur le plat de service en le faisant glisser délicatement de la feuille de cuisson sur mon plat. Je le saupoudre de copeaux de chocolat et je réserve au frais jusqu’au moment de servir !

Ce gâteau est vraiment délicieux mais ne ressemble pas encore assez aux Merveilleux de Lille : la prochaine fois, je réaliserai une meringue plus épaisse et je mettrais moins de chantilly !

 

DSC_0533

 

 

Cette recette vous a plu ? Laissez moi un petit mot !