Mes premiers pas en batchcooking : retour d’expérience sur le livre de Keda Black

Partager la recette

Le batchcooking, cette méthode de cuisine destinée à préparer en deux heures ses repas du soir pour toute la semaine et décharger ainsi les soirées bien remplies des mamans (ou papas) en rentrant du travail, est devenue depuis quelques temps un vraie habitude chez moi. Découverte grâce à l’excellent livre de Caroline Pessin “En 2h je cuisine pour toute la semaine”, je poursuis l’expérience avec un autre livre “Mes premiers pas en batchooking” de Keda Black.

Si le principe reste le même, prendre de l’avance le week-end pour passer le moins de temps possible en cuisine la semaine, les recettes et la méthode sont différentes de mon premier livre. Mais les résultats sont tout aussi bons et efficaces !

Voici donc point par point, mon retour d’expérience sur le livre “Mes premiers pas en batchooking” après la réalisation de quelques semaines de menus.

  1. Les menus et recettes

Avec Keda Black, on voit tout de suite le menu de la semaine, affiché jour par jour comme sur l’ardoise d’un restaurant. Et en plus, elle ajoute une recette bonus pour se faire plaisir : pancakes, flans aux oeufs, pudding au pain… bref, une petite douceur pour rendre la semaine plus belle. La réalisation reste optionnelle bien sur mais dans ce cas il faut adapter la liste de courses en conséquence.

Côté plats, les menus proposés sont assez originaux : la cuisine de Keda Black est une explosion de saveurs déclinées dans les différents plats mais le dosage des herbes ou épices est suffisamment équilibré pour être apprécié par des palais habitués à des goûts plus traditionnels. Pour ma part, je suis ravie de la découverte de certains plats ou soupes bien parfumés car cela m’a fait voyagé chaque semaine et renouvelé mes habitudes de cuisine.

Petit bémol, il faut bien avoir tous les ingrédients sous la main, et ce n’est pas toujours facile de tout trouver. Par exemple, pour les grains de grenade en plein hiver à mettre dans un plat indien, j’avoue que j’ai séché !

Au total, Keda propose 12 menus à peu près adaptés aux différentes saisons de l’année. Pour certains, elle propose des alternatives d’ingrédients pour les réaliser à une autre saison.

Enfin, et cela plaira aux flexitariens, Keda ne propose en général qu’un seul plat principal de viande. La semaine est donc bien équilibrée de ce point de vue.

Le petit plus de Keda se retrouve aussi dans la préparation des “à-côtés” comme ces délicieux pains au beurre persillé grillées au four pour accompagner une soupe ou une salade. C’est un détail mais ça permet vraiment de “pimper” son repas du soir !

2. La confection des plats

A ce stade, la technique de batchcooking de Keda Black diffère largement de mon autre livre : ici, il est plus question de préparer en avance des éléments du plat que le plat complet en lui même. On se retrouve a faire un peu moins de préparations le dimanche mais avec un peu plus de cuisine les soirs de la semaine. Parfois, j’ai même l’impression d’avoir cuisiné un repas complet tellement le niveau de préparation en amont était faible.

En revanche, cela permet d’avoir des plats fraichement cuisinés, ce qui se ressent forcément à la dégustation. En effet, très peu d’aliments ou préparations sont congelés avant cuisson dans le livre de Keda Black : du coup, la texture et les saveurs sont préservées.

La conséquence de cette technique c’est que les préparations pour chaque plat sont plus individualisées et il est donc plus facile de suivre les recettes étape par étape. Cela m’a d’ailleurs permis de refaire quelques recette seules le week-end ou lors de semaines sans batchcooking bien plus facilement qu’avec mon autre livre.

Côté technique, la cuisine de Keda Black reste cependant assez complexe : l’originalité des recettes nécessite parfois d’être bien calé sur ses bases de cuisines pour être efficace. Le livre n’est donc pas recommandé à mon avis pour des débutants en cuisine qui pourront par manque d’expérience rater certains plats un peu techniques.

Pour moi, le jeu en vaut cependant la chandelle car les recettes sont vraiment très sympa à faire et à déguster, comme c’était le cas par exemple des brochettes de poulet marinées au yaourt et aux épices indiennes !

3. Les soirs de la semaine

Comme indiqué plus haut, Keda Black nous fait cuisiner un peu plus les soirs de la semaine : le riz, les légumes (découpés d’avance), et même les assemblages de tartes sont faits le soir même. On salit donc un peu plus sa cuisine, on y passe un peu plus de temps et au final j’ai parfois l’impression d’avoir plus un livre qui me donne des idées de menu pour la semaine qu’un véritable livre de batchcooking.

Le côté positif, c’est que l’on garde un peu le plaisir de cuisiner au quotidien, et c’est toujours appréciable pour peu que l’on ait un peu de temps à y consacrer. Et bien sûr, on n’a pas la désagréable surprise d’avoir un gratin gâché par un séjour au congélateur !

4. Le bilan

Le livre “Mes premiers pas en batchcooking” est  un excellent livre de cuisine, qui permet de manger des plats vraiment savoureux et élaborés les soirs de semaine. Les recettes sont originales, parfumées et m’ont permis de renouveler mes menus de base de cuisine.

Le temps de préparation est respecté : avec un peu d’expérience en batchcooking, on reste bien dans les deux heures imparties. Il faut cependant garder à l’esprit que certaines préparations seront à finir le soir même (dans un délai imaximum de 30 minutes).

Le petit plus ? Les à-côtés proposés par Keda Black soit pour accompagner les plats, soit pour avoir aussi un dessert d’avance. Je recommande particulièrement sa recette de sauce au yaourt et concombre que j’ai servi à mes invités avec tous les barbecues et apéros d’été tellement elle est bonne et pratique à voir sous la main. Idem pour le pain à l’ail toujours prêt !

J’ajoute également une note artistique spéciale pour le design du livre et sa mise en page : aéré, coloré, avec une mise en scène très graphique des plats et aliments, il rend sa lecture agréable, ce qui est pour moi très important pour un livre de cuisine !

Je ne peux donc que vous recommander chaudement ce livre et vous donne rendez-vous pour mon prochain post batchooking avec le test de son livre en version végétarienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *