Pizza party !

DSC_0117  Chez nous, quand on se lance dans une soirée pizza, on ne fait pas les choses à moitié. Soit parce qu’on est, en une belle fin de journée, avec tous nos voisins, au jardin d’enfants du quartier, et qu’on se commande des pizza à partager ensemble jusqu’à la nuit tombée ; soit parce qu’on est à la maison et qu’on transforme la cuisine en camion à pizza pour un soir pour se faire chacun notre pizza maison avec nos ingrédients fétiches.

Vous l’aurez compris, chez Miss Tchiif, la pizza on aime ça !

Alors quand c’est soirée pizza à la maison, on sort le grand jeu : la pâte qui lève toute la journée, des tonnes d’ingrédients pour que chacun choisisse sa garniture, la farine qui vole sur le plan de travail quand on abaisse la pâte, le four qui chauffe au maximum.

Côté technique, la perfection n’est toujours pas au rendez-vous (notamment pour étaler la pâte de manière uniforme, et surtout en cercle). En revanche, après avoir testé de nombreuses recettes de pâte à pizza, je crois que j’ai enfin trouvé la bonne recette, grâce au blog Un déjeuner de soleil : parfaitement crousti-moelleuse, un goût fin et délicat, et facile à travailler.

Au passage, je vous recommande absolument ce blog qui regorge d’informations et techniques sur la cuisine italienne !

Voici donc ce que je prends dans mon frigo et mon placard pour une pizza party d’enfer : 

Pour la pâte
400g de farine italienne (ou au moins type 45)
220g d’eau
4g de levure de boulanger sèche (8g fraiche)
2 cac de sel
1 cac de sucre
2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Pour la sauce : 
1 boîte de concassé de tomates de bonne qualité (Mutti par exemple)
1 gousse d’ail
Huile d’olive
Origan

Pour la garniture : 
Mozzarella de Buffala
Mozzarella normale
Jambon
Tomates cerises
Champignons frais
Anchois en conserve
Capres
Olives
Poivrons
Artichauds marinés etc…

Papier sulfurisé

Pour réussir ma pizza party : 

Je commence la veille ou le matin pour le soir : la pâte à pizza doit absolument monter pendant longtemps pour avoir la texture et la saveur idéale (par exemple 8 à 10h à température ambiante).

Je commence par préparer le levain en mélangeant : 50g de farine avec la levure et 100g d’eau. Je laisse reposer 30 minutes à température ambiante, le temps que la préparation fasse des bulles.

Dans le bol de mon robot équipé d’un pétrin, je verse les 350g restant de farine avec le seul, le sucre et l’huile d’olive. Je commence à pétrir à vitesse 1. J’ajoute ensuite le levain puis l’eau, cuillerée par cuillerée pour contrôler la transformation de la pâte. Quand je vois qu’elle est suffisamment humide, j’arrête d’ajouter de l’eau et je laisse pétrir pendant 10 minutes.

Toute cette opération peut se faire à la main mais croyez-moi, 10 minutes de pétrissage, c’est long !

DSC_0148La pâte est prête lorsqu’elle forme une boule bien lisse autour du pétrin. Je la divise en 4 pâtons que je dépose dans des saladiers. Je mouille un chiffon que j’utilise pour recouvrir mes saladiers et je laisse monter 8 à 10h en veillant bien à conserver l’humidité du chiffon. La pâte va doubler voire tripler de volume !

Pendant ce temps, je prépare mon coulis en faisant dorer la gousse d’ail dans de l’huile d’olive dans une casserole. J’ajoute ensuite ma concassée de tomates et l’origan et je laisse cuire 30 minutes pour que l’eau soit bien évaporée.

Enfin je prépare la garniture :

  • jDSC_0009e coupe le jambon en gros morceaux
  • j’effeuille la mozzarella di buffala à la main pour obtenir de gros morceaux irréguliers
  • je détaille en tous petits morceaux la mozzarella normale
  • je lave et émince les champignons frais
  • je coupe les tomates cerises en deux
  • je coupe les artichauts en quart
  • j’émince les poivrons
  • je mets dans un ramequin individuel les câpres, olives, anchois dont j’aurai besoin

Lorsque ma pâte est levée, je chauffe mon four à puissance maximale : le mien monte à 275 °C, mais en général c’est plutôt 250 °C (il faut donc augmenter le temps de cuisson). Je fais également chauffer ma lèche frite à l’envers : non seulement c’est plus facile pour déposer et enlever les pizzas sur une surface lisse et sans rebord, mais en plus la plaque chaude améliore la cuisson de la pâte.

Je prépare également quatre feuilles de papier sulfurisé.

Je farine mon plan de travail et essaie d’étaler mon premier pâton à la main. Comme je n’y arrive pas, je prends mon rouleau et obtiens une belle pâte bien fine que je dépose sur une feuille de papier sulfurisé. Je peux alors ajouter la garniture.

Je commence par le coulis de tomates : je mets 2 à 3 cuillères à soupe maximum pour éviter de détremper la pâte. Je dispose ensuite les morceaux de jambon. Voilà ma base.

DSC_0106-1Ensuite, selon les goûts et les couleurs, j’ajoute les autres ingrédients en commençant par la mozzarella di buffala ou hachée pour qu’elle fonde sous le reste de la garniture qui pourra ainsi griller dessus.

Quelques idées de garniture :

  • jambon-mozzarella di buffala-tomates cerises-basilic (à rajouter après la cuisson au four)
  • jambon-mozarella-champignons-artichauds-olives
  • jambon-mozzarella-câpres-anchois-olives
  • jambon-mozzarella di buffala-champignons-olives
  • etc etc etc

Quand ma pâte est garnie, je dépose ma pizza sur ma lèche-frite renversée et je fais DSC_0110-1cuire 7 à 9 minutes en surveillant constamment : la pizza est prête quand la mozzarella commence à griller sur le dessus. Je n’ai plus qu’à tirer sur le papier sulfurisé pour la faire sortir et la mettre sur l’assiette de service !

Je recommence l’opération pour chacune des pizzas !

DSC_0117

 

Cette recette vous a plu ? Laissez moi un petit mot !