Saumon gravlax : la recette HYGGE

Partager la recette

[L’intro étant un peu longue, vous pouvez cliquer directement ici pour accéder à ma recette de saumon gravlax]

A côté de la cuisine, j’aime beaucoup la déco et suis de très près les dernières tendances en re-imaginant sans cesse comment je pourrais aménager mon intérieur pour qu’il soit plus comme ci ou plus comme ça. Bref, comme la cuisine, la déco nourrit mon imaginaire créatif, fait parfois peur à mon mari quand je lui montre mes nouvelles idées d’aménagements et occupe une bonne partie de ma vie intérieure et digitale sur cet autre réseau social que j’adore, Pinterest.

Depuis quelques années, le design scandinave est sur le devant de la scène grâce à ses lignes épurées, son style minimaliste, sa luminosité. Et pourtant si chaleureux.

Savez-vous d’où vient cette impression ?

Tout simplement de l’état d’esprit, d’un certain art de vivre scandinave qui permet de survivre à la rigueur des longues journées froides et obscures d’un hiver qui parait sans fin. Dis comme ça, c’est un peu effrayant mais quiconque a passé quelques jours en plein hiver en Finlande ou en Suède sait de quoi je parle.

Cet état d’esprit porte un nom, c’est le fameux Hygge que l’on a vu fleurir ces dernières années sur les réseaux sociaux, dans les magazines et boutiques de déco. Ce Hygge qui permet de se sentir bien au chaud à l’intérieur, grâce à un joli feu, un plaid en fourrure ou en laine un canapé moelleux, entouré de sa famille et de son chien, alors que la tempête polaire fait rage dehors. Pour les scandinaves, c’est même la recette du bonheur !

Appliqué à la cuisine, on pense tout de suite à une belle fournée de cinnamon rolls avec un chocolat chaud, une bonne soupe chaude aux pois ou encore une assiette de boulettes en sauce et purée de pommes de terre (le tout homemade bien sûr, pas la version Ikea). Mais pour moi, la recette Hygge par excellence est le saumon gravlax, un filet de saumon cru mariné au sucre servi avec des blinis épais et moelleux. Sa douceur et sa fraicheur incomparable, son gout subtil adouci par la marinade, et quelques brins d’aneth, sont pour moi la recette du bonheur… en cuisine.

C’est aussi une recette festive que l’on peut servir lors de réunions de famille, ou par exemple pour la saint valentin qui approche !

Je prends dans mon frigo et mon placard

  • 500g de coeur de filet de saumon (voit ci-dessous mon astuce budget)
  • 200g de gros sel
  • 200g de sucre
  • aneth (pour le service)
  • film alimentaire

Pour réussi mon saumon gravlax

Je commence 15 à 20h avant le service pour laisser au saumon le temps de mariner.

Le saumon gravlax se fait de préférence avec le cœur de filet de saumon auquel on a ôté la peau.

Pour limiter le budget, je demande à mon poissonnier un filet entier de saumon sans la peau (en général un bon kilo) et prélève moi-même le cœur du saumon en coupant avec un couteau bien aiguisé les bords plus clairs. Je conserve cette chair un peu plus grasse pour en faire des rillettes de saumon faciles (voir la recette ici).

Je m’assure de bien enlever toutes les arrêtes à l’aide d’une pince à épiler.

Dans un bol, je mélange le sucre et le sel et je recouvre toutes les faces de mon filet avec l’intégralité de ce mélange. Pour que la marinade se fasse, je filme très serré mon filet et je le dépose dans un plat. Je recouvre mon filet avec un couvercle ou un autre plat pour pouvoir le presser avec des poids (des boîtes de conserve par exemple). Je mets le tout au  frigo et pense à retourner le tout au moins une fois avant le service.

Au bout de 15 à 20h, j’enlève le film alimentaire. A ce stade, la marinade s’est liquéfiée et imprégnées dans la chair du saumon qui forme une très légère croute. Je nettoie à la main les éventuels restes de grains de sucre ou sel et je peux procéder à la découpe.

Pour servir mon saumon gravlax

Avec un couteau toujours bien aiguisé, je réalise des tranches d’environ 5 mm d’épaisseur que je dispose dans mon plat de service. Je dépose sur le dessus  une ou plusieurs belles tranches d’aneth.

Le saumon gravlax se déguste tel quel, accompagné de blinis maison. On peut aussi l’associer à une petite sauce simplement réalisée avec de la crème, des oignons blancs émincés et un peu de poivre.

La fraicheur et la douceur de la chair longuement marinée rendent le saumon fondant en bouche sans le goût parfois un peu acre du saumon fumée. C’est pas le bonheur ?

 

Partager la recette

Cette recette vous a plu ? Laissez moi un petit mot !