Soupe thaï à base de curry coco poulet

Partager la recette

Je ne suis jamais allée en Asie mais le jour où ça m’arrivera, je pense que je consacrerai une bonne partie de mon voyage à manger tellement j’adore les différents plats typiques de l’Inde à la Chine, en passant par le Japon, le Vietnam et la Thailande. D’ici là, j’essaie régulièrement de prendre de l’avance en testant de nouvelles recettes d’un pays ou l’autre. Place aujourd’hui à une délicieuse soupe Thaï à base de curry coco poulet, parfaite pour réchauffer une morne semaine d’hiver et avoir l’impression de repartir en vacances !

Comme de nombreux plats d’origine asiatique, il ne faut pas avoir peur du nombre important d’ingrédients divers et variés à préparer : c’est justement ce qui rend ces plats si bons. Difficile donc d’improviser sauf si on habite à côté d’une épicerie asiatique. Heureusement, on trouve de plus en plus d’ingrédients y compris frais dans des épiceries et commerces traditionnels, ce qui facilite grandement la phase courses des recettes !

Pour une grosse marmite de soupe Thaï, je prends dans mon frigo et mon placard :

  • 2 blancs de poulet
  • un mélange d’épices thai tout prêt ou composé d’un mélange à parts égales de cumin, citronnelle, ail et persil sec moulus finement
  • 1,5 litres de bouillon de légumes
  • 1 oignon blanc
  • 2 échalottes
  • 2 carottes
  • 1 gousse d’ail
  • un morceau de gingembre frais
  • une cuillère à soupe de pâte de curry rouge
  • 1 petite brique de lait de coco
  • 1 paquet de nouilles de riz plates
  • 3 citrons verts
  • 1 cuillère à soupe de sauce nuoc mam
  • deux tiges d’oignons frais
  • un bouquet de coriandre
  • quelques feuilles de basilic (ou mieux de basilic thaï)

Pour réussir une délicieuse soupe Thaï à base de curry coco poulet :

Je préchauffe mon four à 210 °c. J’applatis mes blancs de poulet et les enrobe du mélange d’épices thaï. Je les dépose ensuite sur une plaque de cuisson et les laisse cuire 30 minutes au four. Lorsqu’ils sont cuits, je le laisse refroidir puis le détaille en grosses lamelles.

Pendant ce temps, je hache finement l’oignon et les échalotes. Je fais chauffer une cuillère d’huile dans une grande marmite et je les fais cuire doucement jusqu’à ce qu’ils commencent à caraméliser. J’ajoute ensuite mes carottes que j’ai préalablement découpé en fines lanières et je laisse cuire environ 5 minutes.

Je hache finement l’ail et le gingembre (ou j’utilise ma pâte d’ail et gingembre maison) et je les ajoute à la marmite avec une cuillère à soupe de pâte de curry rouge. Je verse ensuite la totalité de la brique de coco et le bouillon de légumes. Je sale si nécessaire et laisse mon bouillon frémir pendant une quinzaine de minutes.

Si comme moi vous n’aimez pas trop le goût prononcé du lait de coco, mettez seulement la moitié de la brique et ajoutez un peu de pâte de curry, mais n’ayez crainte, le goût sera atténué à la fin de la préparation par le citron et la sauce nuoc mam

Pendant ce temps, je fais cuire selon les instruction du paquet les nouilles de riz  en veillant à arrêter la cuisson 1 minutes avant le temps indiqué. Je les égoutte et les passe sous l’eau froide.

Pour servir ma soupe Thaï à base de curry coco poulet

J’ajoute en fin de cuisson les lamelles de poulet, les nouilles, le jus de deux citrons vert pressés et la sauce nuoc mam. Je laisse réchauffer 5 minutes.

Je prépare la garniture aromatique en taillant grossièrement les tiges d’oignon frais, la coriandre et les feuilles de basilic. Je les dépose dans une assiette à part.

Je sers la soupe très chaude dans des assiettes creuses avec un peu de nouilles, un peu de poulet et beaucoup de bouillon car il se boit comme du petit lait tellement il est bon ! Chacun rajoute selon ses goûts la garniture aromatique qui donne vraiment un goût frais et parfumé au bouillon.

J’espère que vous apprécierez autant que moi ce magnifique voyage gustatif en Thailande !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *