Poulet sauté aux courgettes et crème de girolles

DSC_0070-1Le dimanche j’aime bien préparer un bon repas de midi, mais parfois je n’ai pas le courage ou le temps de me lancer dans de la grande cuisine. Alors, je pars d’une base de plat simple, un poulet sauté aux courgettes, par exemple et je rajoute un ingrédient qui donne un peu de classe au plat : en automne, c’est facile, il suffit d’infuser quelques champignons de saison dans de la crème pour tout changer.

On peut très bien imaginer des mélanges plus originaux avec des écrevisses ou langoustines sautées, une sauce au foie gras, un jus parfumé à la truffe. Tant que la préparation reste simple et rapide, c’est ce qui compte ! Pour cela, je recommande de partir sur une base de sauce à la crème qui permet très facilement de développer le goût de ces ingrédients sans avoir besoin d’en mettre beaucoup.

Je prends donc dans mon frigo et mon placard pour 4 personnes :

4 filets de poulet
2 courgettes
1 échalotte
300g de girolles
25 cl de crème fraiche liquide
huile de tournesol et beurre
Riz pour accompagner

Pour transformer un poulet sauté aux courgettes en plat du dimanche : 

Je nettoie les girolles pour enlever tous les petits déchets : je veille à ne pas les laisser tremper dans l’eau. Je fais fondre dans une casserole à feu moyen une noisette de beurre et je jette les girolles. Je les fais cuire à feu moyen jusqu’à ce qu’elles aient rendu toute leur eau puis je les fais sauter à feu vif. Je sale et poivre. Lorsque les girolles sont bien saisies, je déglace avec une cuillère à soupe d’eau et je verse la crème fraîche. Je baisse le feu au minimum pour laisser infuser mes girolles le temps de faire cuire le reste du plat.

Je fais cuire du riz blanc pour accompagner.

Je détaille les filets de poulets et les courgettes en tronçons épais. J’émince l’échalote. Je fais chauffer à feu vif ma sauteuse sans gras.

Je dépose mes morceaux de poulet que je laisse saisir sans les retourner afin de leur donner une belle coloration et une petite croûte bien grillée : il faut compter bien 5 à 7 minutes. Je sale et poivre.

J’utilise cette cuisson sans gras dans ma sauteuse en inox car cela donne un croustillant incomparable à la viande et crée pour la suite de délicieux sucs de cuisson !

DSC_0052Je poursuis la cuisson sur les autres faces encore 5 minutes. Je regroupe ensuite mes morceaux de viande sur un côté de la poêle pour pouvoir ajouter les courgettes et les saisir selon le même principe. J’ajoute par dessus les échalottes.

Les gourmands peuvent ajouter à ce stade un peu de beurre et d’huile de tournesol (pour éviter au beurre de cuire).

Lorsque les courgettes commencent à être grillées, je mélange avec les morceaux de poulet et je maintiens à feu doux jusqu’au moment de servir. Si je veux du jus, je déglace avec un peu d’eau les sucs de cuisson.

A ce stade ma crème aux girolles doit avoir épaissit un peu et pris un parfum bien prononcé de champignons.

Comme c’est dimanche, je fais une belle présentation à l’assiette avec quelques morceaux de poulet d’un côté, quelques morceaux de courgette de l’autre, et une portion de riz généreusement recouverte de crème de girolles.

Bon dimanche à tous !

DSC_0070-1

 

 

 

Spaghetti sauce courgettes saumon

DSC_0114-2Les courgettes sont tellement bonnes en cette fin d’été que j’en mange à toutes les sauces : brochettes, cakes, tartes, ratatouilles. Tout y passe. Mais là où elles expriment tout leur caractère, c’est quand je fais mes spaghetti sauce courgettes saumon, parce que je les cuits al dente, comme les pâtes !

En me contentant de les saisir rapidement à la poêle, avec quelques dés de saumon eux aussi mi-cuits, les courgettes restent croquantes à l’intérieur tout en étant incroyablement fondantes et sucrées sur l’extérieur.

Je prends dans mon frigo et mon placard :

DSC_0109-1250g de spaghetti
20cl de crème fraîche liquide
2 courgettes moyenne
200g de filet de saumon
quelques brins de persil
1 gousse d’ail
Huile d’olive, sel, poivre

Pour réussir mes spaghetti sauce courgettes saumon totalement al dente :

Je pèle à moitié (c’est à dire une longueur sur deux) mes courgettes et je les taille en gros morceaux d’environ 1,5 cm. Je détaille également le filet de saumon en dés de la même taille. J’émince mon persil et j’écrase ma gousse d’ail. Je réserve.

Je mets une casserole d’eau à bouillir avec du gros sel et une cuillère d’huile d’olive. Quand l’eau arrive à ébullition, je verse les pâtes et je mets à chauffer ma poêle à feu vif avec un filet d’huile d’olive. Pendant les 6 premières minutes de cuisson des pâtes, je fais saisir mes courgettes sur toutes les faces pour qu’elles soient bien grillées. DSC_0111Je regroupe les courgettes dans un coin de la poêle et j’ajoute les dés de saumon que je laisse cuire sans les remuer pendant 2 minutes pour qu’ils dorent bien et ne s’abîment pas. Le saumon doit commencer à être cuit par capillarité sur les côtés mais encore cru à l’intérieur.

Pendant la dernière minute de cuisson des pâtes, je verse la crème liquide dans la poêle avec deux cuillères à soupe d’eau de cuisson. Je porte à ébullition puis je coupe le feu.

La cuisson de sauce aux courgettes et saumon ne doit pas excéder 9 minutes pour rester croquante ! Si le temps de cuisson de vos pâtes est plus important, décaler le démarrage de la cuisson de la sauce.

J’égoutte mes pâtes et je le sers dans quatre assiettes. Je dépose sur le dessus la garniture puis j’arrose de jus à la crème. Je parsème avec un peu de persil et d’ail pour relever le tout. Un tour de moulin, et j’envoie !

DSC_0114-2

Crème brûlée au cuit vapeur

DSC_0020La crème brûlée fait partie de ces desserts qui ont été complètement dénaturés par l’industrie agroalimentaire : à mes yeux, aucune des préparations du commerce n’arrive à la cheville d’une crème brûlée maison réalisée simplement avec des jaunes d’oeufs et de la crème.

En effet, il n’est pas nécessaire d’ajouter des produits chimiques ou gélifiant ou quoique soit pour obtenir cette texture riche et onctueuse qui différencie la crème brûlée des autres entremets : il suffit de bien travailler le mélange, de choisir un mode de cuisson doux et d’avoir un chalumeau de cuisine.

Chez moi, c’est le cuit-vapeur qui a gagné le match côté cuisson et j’utilise donc uniquement mon Magimix. A défaut, la cuisson au four fonctionne aussi mais je n’ai pas encore trouvé de solution pour éviter la formation d’une croûte sur le dessus de la crème (ce qui n’arrive pas au cuit-vapeur).

En tout état de cause, le four ne doit pas être utilisé pour « brûler » la crème au moment de servir : la préparation se réchauffe trop (ce qui dénature ce dessert) et risque de se liquéfier.

 

Lire la suite

Pâtes aux truffes

IMG_5950La recette des pâtes aux truffes est tellement simple que je pourrais me contenter de la twitter en 140 caractères pour la partager ! C’est vrai : il suffit d’avoir des pâtes, de la crème  et des truffes.

Sauf que la truffe, c’est pas n’importe quoi comme ingrédient et ce serait dommage de mal l’accommoder.

 

Lire la suite

Comme une envie d’abricots

DSC_0401Aujourd’hui c’est mon anniversaire, et j’avais comme une envie d’abricots : les premiers français sont là, bien juteux, bien sucrés, et dans les gâteaux ils prennent ce petit goût acide que j’adore !

Je tire ma recette de gâteau aux abricots de la couverture d’un Elle à table d’il y a quelques années qui m’a vraiment fait de l’oeil au tabac du coin. Le magazine appelle ce gâteau une flognarde, le nom qui lui est donné en Charente-Maritime, sa région d’origine. Mais je trouve ça pas très sexy comme nom, alors pour moi ce serait plutôt  une crêpe épaisse, voire une tarte sans pâte, aux abricots. Ou simplement gâteau trop bon aux abricots.

Dans tous les cas, c’est vraiment délicieux et plutôt fin comme dessert !

Lire la suite