Foie gras en conserve au cuit-vapeur

DSC_0202 Je me suis mise au foie gras maison il y a quelques années maintenant pour une raison très simple : j’aime en manger des grandes quantités, et quand on le fait soi-même c’est beaucoup plus économique !

Après avoir testé différents modes de cuisson, de la cuisson au micro-ondes, à la cuisson en conserve, en passant par la terrine au bain-marie au four, qui ont tous le point commun d’avoir un résultat aléatoire, je me suis fixée depuis deux ou trois ans sur la cuisson au cuit-vapeur. Là encore pour une raison très simple : le temps et la température de cuisson sont parfaitement maîtrisables.

Et surtout, je le prépare dans des conserves Le Parfait pour pouvoir le préparer à l’avance et donc acheter mes foies plutôt en octobre ou novembre, là où l’on trouve encore des prix raisonnables !

Pour la recette, je me suis inspirée de celle du magnifique Grand Livre de Cuisine d’Alain Ducasse qui donne un parfum délicat au foie gras grâce à une marinade au porto blanc et cognac. Lire la suite

Opéra d’apéro au foie gras

Quoi de plus triste qu’une tranche de foie gras sur du pain d’épices ? Et bien une tranche de foie gras sur du pain d’épices.

dsc_0198Pour changer un peu je l’ai transformé en opéra, vous savez, ce classique des pâtisseries traditionnelles composé de différentes couches de ganache au chocolat, crème au beurre au café, biscuit et glaçage ?

Dans mon placard et mon frigo j’ai :
un petit pain d’épice artisanal ou fait maison (pour le biscuit)
300g environ de foie gras entier en terrine de préférence (pour la ganache)
100g de graines de pavot (pour le craquant)
quelques cuillères de confiture d’orange (pour le petit goût qui fait la différence !)

Pour assembler mon opéra de foie gras:
Je sors la terrine de foie gras 30 minutes avant de commencer l’assemblage. Je coupe le pain d’épices et le foie gras en tranches d’environ 5 mm d’épaisseur avec un grand couteau. J’assemble en sandwich 3 tranches de pain d’épices et 2 tranches de foie gras.

Si j’ai eu le courage de faire mon pain d’épices et mon foie gras moi-même, l’astuce consiste à les faire dans un plat de la même forme et taille. Comme ça je n’ai pas à reprendre les bords. Sinon, je retaille les bords des sandwichs assemblés pour réaliser un bel effet de couches.

Une fois les sandwichs assemblés, je badigeonne au pinceau la couche supérieure avec la configure d’orange puis je les renverse dans une assiette remplie de graines de pavot qui normalement doivent coller délicatement à la confiture !

Pour finir, je détaille mes sandwichs en petits carrés, je les dresse sur un joli plat avec un petit pic pour mieux les attraper. Tadaaaa !

Et vous, vous allez le manger comment votre foie gras cette année ?