Recette toute rose pour la Saint Valentin

DSC_0772Cette année, la Saint Valentin est arrivée un dimanche, et pendant les vacances des enfants  : parfait pour concocter une bonne recette toute rose pour mon Valentin !

Je ne suis pas particulièrement fan de cette fête qui à mon sens ne sert à rien, si ce n’est à déculpabiliser les couples qui n’ont rien d’autre à partager ce jour là que – justement – le traditionnel bouquet de la Saint Valentin.

Ooh, le mauvais esprit, me direz-vous !

Mais en fait, quand on a travaillé pour Interflora le jour de la Saint Valentin – ce qui m’est arrivé dans mes années étudiantes – on apprend que beaucoup, beaucoup, beaucoup d’hommes font livrer un beau bouquet d’homme à Madame et … à leur maitresse, le tout dans la même commande !!!! Et si je vous dis que les bouquets sont toujours accompagnés d’un petit mot, vous imaginez tout de suite l’ironie de la situation….

Bref, cela nous éloigne bien de la recette d’aujourd’hui, complètement improvisée avec ce que j’avais chez moi et qui s’est avérée être toute rose : une poelée de saumon et crevettes, avec sa sauce rose au cognac et ses petits gnocchis –  parfait pour la fête des amoureux !

J’ai donc pris dans mon frigo et mon placard :

2 filets de saumon congelés (avec la peau)
une douzaine de crevettes crues congelées
3 cuillères à soupe de crème liquide
2 petits verres de cognac
2 gousses d’ail
1 cuillère à café de concentré de tomates
quelques feuilles de laurier
1 mélange d’épices  de type paprika, piment, safran pour relever le tout
des gnocchis pour 2 personnes
sel et poivre

Pour improviser une recette classe :

Je fais décongeler mes filets de saumon et crevettes dans un bol d’eau (compter 30 minutes). Je décortique mes crevettes et fait revenir les peaux dans un filet d’huile à feu vif. J’ajoute les deux gousses d’ail écrasées, les feuilles de laurier et je verse le premier verre de cognac. Je flambe hors du feu. Lorsque les flammes sont éteintes, je dépose le concentré de tomates sur ma préparation et je mouille avec de l’eau (environ 30cl). Je sale et poivre et fait mijoter une petite heure jusqu’à ce que le liquide ait réduit de moitié. Je filtre mon jus puis le reverse dans ma casserole. J’ajoute la cème et je réserve.

Je mets à bouillir l’eau des gnocchi et verse un filet d’huile d’olive dans une pôle que je fais chauffer à feu vif. Je dépose côté peau les filets de saumon que je fais saisir (en baissant quand même le feu) pendant 3-4 minutes. Je les sale et poivre. Sans les retourner, je baisse encore le feu, couvre ma pôele et fait cuire encore 3-4 minutes. Lorsque le saumon commence à être bien cuit sur la face côté peau, je remonte le feu, retourne mes filets et dépose les crevettes dans la pôele pour qu’elles soient saisies. Je cuis encore un maximum de 3-4 minutes. Je sale et poivre mes crevettes.

Lorsque l’eau bout, je verse mes gnocchis et les égoutte lorsqu’ils remontent à la surface. Je réchauffe trente secondes à feux vif ma sauce.

Je peux ensuite servir mon plat en déposant un peu de sauce dans mon assiette, puis le filet de saumon côté peau. J’en profite pour flamber avec mon deuxième verre de cognac les crevettes qui sont restées dans ma poêle. Je les dépose ensuite sur un lit de gnocchis et je sers.

Happy valentine !

DSC_0772

 

Tarte saumon courgettes

DSC_0686 La tarte saumon courgettes est un de mes basiques que je fais soit avec une pâte industrielle, soit avec ma pâte maison avec des bonnes farines et du bon beurre. Ce soir, je l’ai préparée pour la manger au bureau demain parce qu’elle se mange aussi bien chaude que froide.

Je prends dans mon frigo et mon placard :

1 beau pavé de saumon sans la peau
1 courgette tranchée finement
3 oeufs
15 cl de lait
sel et poivre
oignon tranché (facultatif)
pâte brisée

Lire la suite

Spaghetti sauce courgettes saumon

DSC_0114-2Les courgettes sont tellement bonnes en cette fin d’été que j’en mange à toutes les sauces : brochettes, cakes, tartes, ratatouilles. Tout y passe. Mais là où elles expriment tout leur caractère, c’est quand je fais mes spaghetti sauce courgettes saumon, parce que je les cuits al dente, comme les pâtes !

En me contentant de les saisir rapidement à la poêle, avec quelques dés de saumon eux aussi mi-cuits, les courgettes restent croquantes à l’intérieur tout en étant incroyablement fondantes et sucrées sur l’extérieur.

Je prends dans mon frigo et mon placard :

DSC_0109-1250g de spaghetti
20cl de crème fraîche liquide
2 courgettes moyenne
200g de filet de saumon
quelques brins de persil
1 gousse d’ail
Huile d’olive, sel, poivre

Pour réussir mes spaghetti sauce courgettes saumon totalement al dente :

Je pèle à moitié (c’est à dire une longueur sur deux) mes courgettes et je les taille en gros morceaux d’environ 1,5 cm. Je détaille également le filet de saumon en dés de la même taille. J’émince mon persil et j’écrase ma gousse d’ail. Je réserve.

Je mets une casserole d’eau à bouillir avec du gros sel et une cuillère d’huile d’olive. Quand l’eau arrive à ébullition, je verse les pâtes et je mets à chauffer ma poêle à feu vif avec un filet d’huile d’olive. Pendant les 6 premières minutes de cuisson des pâtes, je fais saisir mes courgettes sur toutes les faces pour qu’elles soient bien grillées. DSC_0111Je regroupe les courgettes dans un coin de la poêle et j’ajoute les dés de saumon que je laisse cuire sans les remuer pendant 2 minutes pour qu’ils dorent bien et ne s’abîment pas. Le saumon doit commencer à être cuit par capillarité sur les côtés mais encore cru à l’intérieur.

Pendant la dernière minute de cuisson des pâtes, je verse la crème liquide dans la poêle avec deux cuillères à soupe d’eau de cuisson. Je porte à ébullition puis je coupe le feu.

La cuisson de sauce aux courgettes et saumon ne doit pas excéder 9 minutes pour rester croquante ! Si le temps de cuisson de vos pâtes est plus important, décaler le démarrage de la cuisson de la sauce.

J’égoutte mes pâtes et je le sers dans quatre assiettes. Je dépose sur le dessus la garniture puis j’arrose de jus à la crème. Je parsème avec un peu de persil et d’ail pour relever le tout. Un tour de moulin, et j’envoie !

DSC_0114-2

Rillettes de saumon faciles

DSC_0145A l’heure de l’apéro, les rillettes de saumon sur du tranche de pain grillé font toujours leur effet.  Certaines marques du commerce sont très bonnes mais n’égalent jamais les préparation maison. La recette que je vous présente ici a l’avantage de la simplicité tant au niveau des ingrédients que de la préparation.

DSC_0141Je prends dans mon frigo : 

3 petits pavés de saumon (400g)
1 boîte de philadelphia ou l’équivalent en Saint-Morêt (180g)
1 demi citron
quelques brins de ciboulette
sel et poivre

Je fais cuire à la vapeur les pavés de saumon (10-12 minutes maximum pour qu’ils restent moelleux au coeur). Lorsqu’ils sont refroidis, je les émiette dans le bol de mon robot, je verse le philadelphia, le jus et le zeste du citron, la ciboulette, le sel et le poivre. Je mélange à vitesse réduite et peu longtemps pour conserver des petits morceaux de saumon.

Lorsque le mélange est prêt je rajoute quelques brins de ciboulette ciselée et je mets au frais pour 1 heure dans un récipient avec couvercle. Je sers mes rillettes avec quelques tranches de pain juste grillées et un vin blanc bien frais ! DSC_0143

Soupe de saumon finlandaise

Qui a voyagé dans les pays scandinaves sait que le saumon et la pomme de terre sont des ingrédients de base de la cuisine locale.

J’ai habité avec ma famille quelques années en Finlande quand j’étais petite, et nous en avons ramené quelques recettes souvenir que nous refaisons régulièrement (et un petit frère aussi !).

L’une de mes recettes préférées est une soupe très facile, et une façon plutôt originale d’accommoder justement saumon et pommes de terre. Et en plus, elle réchauffe vraiment !

 

8401mlgijanvier84Là sur cette photo de moi petite, devant notre maison en Finlande, ça ne se voit pas mais en fait, il faisait -35°C !

Dans mon frigo et mon placard, j’ai pris pour 4 personnes : 

500g de filet de saumon ou 4 darnes de saumon
10 petites pommes de terre à chair ferme
20 cl de crème
une dizaine baies roses extraites d’un mélange de poivre 5 baies (inutile d’acheter un pot entier qui trainera dans les placard après)
3 branches d’aneth frais de préférence
1 petit oignon blanc
une poignée de gros sel

Pour réussir cette soupe simple et originale : 

dsc_0007
Je pèle les pommes de terre et je les coupe grossièrement. Je les mets dans une
casserole avec une branche d’aneth, l’oignon émincé finement, une poignée de gros sel. Je recouvre le tout d’eau et je porte à ébullition dans la casserole avec un couvercle. A l’ébullition, je baisse le feu pour maintenir un bouillon moyen et je cuis le tout pendant 20 minutes.

Pour parfumer encore plus le bouillon, je peux ajouter quelques chutes de saumon frais que j’enlèverais au moment de servir.

Pendant ce temps, j’enlève la peau du saumon, les arêtes et je le découpe en gros tronçons. Lorsque les pommes de terre sont fondantes, j’enlève du bouillon les branches d’aneth et les chutes de saumon. J’ajoute ensuite les tranches de saumon et je cuis le tout 5 minutes de plus. Le saumon doit rester moelleux.

On peut aussi utiliser des darnes de saumon. Dans ce cas, on peut les faire cuire directement avec la peau dans le bouillon et les ajouter plus tôt (au bout de 10 minutes de cuisson du bouillon) : la peau et l’arête centrale évitant à la chair de se morceler pendant la cuisson.

Au moment de servir, je verse la crème dans le bouillon qui doit être juste blanchi pour que la soupe reste légère et digeste. Je finis en ajoutant de l’aneth frais finement ciselé.

La soupe se déguste immédiatement car elle est vraiment délicieuse quand elle est très chaude ! Et pour l’accompagner,  des tartines de pain Wasa au beurre et au concombre, ou simplement au beurre salé sont parfaites !

Et vous, c’est quoi votre recette préférée ramenée de voyage ?