Mangez du boudin (même avec vos enfants) !

Le boudin noir fait partie de ces mets que j’adore même si ce qu’il y a dedans est vraiment beauark. Mais depuis que j’ai des enfants à table, difficile de leur proposer ce plat, même avec sa petite purée de pommes caramélisées.

Comme ils adorent les cailles (« Maman, achète des cailles, comme ça, ça fera comme si on avait un poulet chacun dans l’assiette !!!), que les cailles sont délicieuses dans des recettes sucrées salées, et que j’avais aussi du boudin noir dans mon frigo (attendant désespérément un repas sans enfants), j’ai inventé la recette pour manger du boudin même avec des enfants ! Tadaaa !

Petites cailles braisées à la pomme, boudin noir juste grillé et purée de chou-fleur

Pour ce plat, j’ai opté pour la purée de chou-fleur plutôt que l’habituelle purée de céleri que je sers avec le boudin noir, d’une part parce que j’avais envie d’essayer, mais surtout parce que je cherchais un goût plus doux. La recette est ici.

J’ai donc pris dans mon frigo et mon placard pour 4 personnes

4 cailles
2 pommes à chair ferme
30g de farine
1 échalotte
1 gousse d’ail
1 branche de thym
50g de beurre
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 (ou 2) boudin noir
sel et poivre

Pour la purée : 
1 chou-fleur
4 pommes de terre vapeur
1 gousse d’ail
Muscade
50cl de lait
20cl d’eau
20g de beurre
sel et poivre

Pour la recette de purée de chou-fleur, c’est ici ça se passe ici

Pour réussir cette recette plutôt chic :

Je commence par faire revenir mes pommes pelées et découpées en carré à feu vif avec une noisette de beurre : elles doivent juste colorer et rester bien croquantes.

Le choix de la variété de pomme est primordial : il faut trouver une pomme qui est bien acidulée mais surtout qui tient bien à la cuisson pour éviter l’effet compote. Je choisis donc plutôt des variété à croquer. Pour cette fois, j’ai testé une nouvelle variété, le pomme Opale aussi bonne crue que cuite, et particulièrement sucrée….. mmmh

Pendant ce temps, je ficelle mes cailles, si ce n’est pas déjà le cas et je les farine légèrement. Dans une grande sauteuse ou cocotte, je fais fondre le beurre à feu vif, en ajoutant une cuillère à soupe d’huile végétale.

L’huile végétale évite au beurre de noircir trop vite alors qu’il est sur feu vif, et donc  évite de donner un mauvais goût lorsque je saisis une viande.

DSC_0459Lorsque le beurre fait des grosses bulles, je dépose mes cailles et les fais saisir sur chaque face pour qu’elles soient bien dorées. Compter environ 10 minutes.

J’ajoute ensuite l’échalote ciselée, la gousse d’ail pelée, une branche de thym et je déglace avec 20cl d’eau maximum. Je couvre ma sauteuse, baisse le feu et laisse cuire 10 minutes de plus. Lorsque l’eau est évaporée, j’enlève le thym, j’ajoute mes pommes caramélisées et je finis la cuisson encore 10 à 15 minutes selon la taille des cailles.

Pour savoir si elles sont cuites, je plante un pic entre la cuisse et le blanc : si le jus est bien clair, c’est tout bon !

Pendant ce temps, je prépare mon boudin : je le découpe en tranches d’environ 1 cm d’épaisseur. Je fais fondre une noisette de beurre à feu vif dans une poêle antiadhésive et fais griller quelques minutes mes tranches de boudin pour qu’elles soient bien croustillantes.

Dès qu’elle sont prêtes, je dresse mes assiettes « parents » en présentant une caille, quelques tranches de boudin et la purée de pomme au coeur de la purée de navets, comme au restaurant ! Pour les enfants, je mets juste la caille, un peu de purée et un peu de pommes bien séparé. Tout le monde se régale, les enfants avec leur petite caille, et les parents avec leurs petites tranches de boudin !

DSC_0465

Edit : côté photos, par contre, j’avoue, ce n’est pas au niveau ! Promis, j’en prends des nouvelles dès que je refais la recette !

3 réflexions sur “Mangez du boudin (même avec vos enfants) !

Cette recette vous a plu ? Laissez moi un petit mot !