C’est la saison ! Clafoutis de pêches de vigne

dsc_0425
L’automne est là, et jusqu’à présent dans ma vie c’était la saison des pommes, des premières courges et des champignons. Sauf que depuis peu, j’ai un jardin et dans ce jardin poussent de belles pêches de vignes – parmi d’autres réjouissances (les noisettes par exemple dont je vous reparlerai bientôt si j’arrive à en refaire une recette avant qu’elles ne soient toutes grignotées par mes petits écureuils).

Les pêches de vignes, c’est un peu l’orange sanguine de la pêche : un peu plus acide, un peu plus dure et surtout très colorée

Regardez-moi ces couleurs ! Un vrai festival d’automne !dsc_0406

Alors à manger crues comme ça, c’est un peu particulier. Du coup je me suis lancée dans la réalisation d’un clafoutis pour voir ce que ça donne une fois cuites. Résultat, un excellent dessert au goût acidulé assez original, et quand on le sert avec une grosse cuillère de crème fraiche de la ferme…

Pour un beau clafoutis de pêches de vignes bien garni : 

Je ramasse 5-6 pêches de vigne bien mûres
100g de bonne crème fraiche épaisse (je garde de côté le reste du pot pour servir avec)
50g de sucre à la vanille
50g de sucre normal
100ml de lait
60g de farine
4 aoeufs
40g de poudre d’amandes
une pincée de sel

Pour réussir ce parfait dessert d’automne : 

Je fais préchauffer mon four à 200°C en chaleur traditionnelle

Je mélange au fouet les oeufs et les sucres. Si je n’ai pas de sucre à la vanille, je peux utiliser du sucre normal et ajouter un cuillère à café d’extrait de vanille liquide.

J’ajoute la farine et la poudre d’amandes et je mélange bien.

Je finis en versant le lait doucement et la crème, et une pincée de sel. Je laisse reposer mon mélange.

Pendant ce temps, je mets à bouillir une casserole d’eau pour y tremper mes pêches de vignes et faciliter l’épluchage. J’enlève le noyau et les coupe en gros quartiers.

Je beurre un plat et verse dans le fond un petit peu de sucre et de poudre dsc_0414
d’amandes, pour faciliter le démoulage et absorber l’excédent de jus des pêches.

Je dépôse mes quartiers de pêche puis enfourne pour 35 à 40 minutes, jusqu’à ce que mon clafoutis soit bien gonflé et bien doré sur le dessus.

Pour le service, j’ajoute une grosse cuillère de crème fraiche (je peux aussi faire un mélange crème mascarpone avec un peu de sucre si vraiment je veux me la jouer dessert gourmand !)

Vu le résultat, ça me donne une raison de plus d’apprécier cette belle saison qu’est l’automne !

dsc_0425