cuisine du dimanche/ manger

Poulet aux morilles fraîches

Partager la recette

On ne va pas se leurrer, le plus difficile dans cette recette de poulet aux morilles fraîches, c’est de trouver des morilles à mettre dans la sauce ! Mais une fois cet objectif atteint, il n’y a rien de tel qu’un poulet aux morilles fraîches !

Ce week end pluvieux, marqué par l’apparition des feuilles sur de nombreux arbres comme les frênes et charmes était particulièrement favorable à la cueillette de ce champignon bien caractéristique : une forme de dôme alvéolé allant du blond au marron foncé sur un pied tubulaire blanc à jaune.

Très convoité il n’est pas facile à trouver car il repousse toujours au même endroit : si vous connaissez le coin et y passez au bon moment, la récolte sera fructueuse. Mieux vaut donc passer avant les autres qui connaissent le coin ! Heureusement, il n’en faut pas beaucoup pour parfumer un plat.

La morille se marie vraiment bien avec un poulet à la crème, créant une sauce délicieusement parfumée. Accompagnée d’un bon riz, et de quelques asperges, voici un plat luxueux et en même temps facile à réaliser !

Pour un bon poulet aux morilles, je prends dans mon frigo, mon placard et mon champ :

  • 500g de morilles fraiches
  • 4 cuisses de poulets coupées en 2
  • 4 cuillères à soupe de très bonne crème fraiche
  • 30cl de vin blanc type chardonnay
  • 2 gousses d’ail
  • 1 demi oignon
  • 1 feuille de laurier
  • 1 litre de bouillon de poule

Pour réussir mon poulet aux morilles

Je fais revenir dans une grosse noisette de beurre les morceaux de poulet sur toutes les faces pendant 5 minutes. Je sale et poivre.

J’ajoute l’oignon ciselé et les gousses d’ail pelées. Je verse le vin puis le bouillon chaud. Je mets une feuille de laurier pour parfumer et je porte à ébullition. Je coupe le feu et ajoute la crème fraîche. Je mélange.

Je préchauffe mon four à 160 degrés. je couvre ma cocotte et enfourne pour 40 minutes. Pendant ce temps je prépare mes morilles : je les rince pour enlever toutes les impuretés et les coupe en deux dans le sens de la longueur.

À la fin de la cuisson au four, je remets ma cocotte sur la plaque à feu très doux et ajoute les morilles. Je fais cuire doucement encore 15 minutes, le temps que les morilles parfument la sauce.

On peut aussi ajouter un peu de farine pour épaissir la sauce à ce stade mais moi je la préfère bien liquide !

Je sers ensuite mon poulet avec un bon riz et quelques asperges !

Vous aimerez aussi

1 Commentaire

Leave a Reply