Pot-au-feu traditionnel : le plat du week-end par excellence !

Le plat du week-end par excellence, c’est le pot-au-feu : avec trois heures de cuisson à petit bouillon, c’est sûr qu’il faut avoir du temps devant soi. Mais la récompense est au rendez-vous  puisque cela donne en fait plusieurs plats en un : le pot-au-feu traditionnel à servir avec ses légumes et son bouillon pour commencer, et avec les restes on peut faire un délicieux hachis parmentier pour la semaine, garder le bouillon pour faire un risotto, utiliser les restes de légumes pour une sauce rustique… bref, ça vaut le coup de se lancer dans cette préparation.

 

Depuis peu, j’ai découvert  grâce à mon boucher une excellente manière de parer la viande : en effet, quand je demande un pot au feu, il enroule autour d’un os à moelle toute la viande qui est ensuite ficelé en un gros paquet. Le résultat à la cuisson est sensationnel : la viande est parfumée par l’os à moelle, je gagne de la place dans ma cocotte pour mettre encore plus de légumes, et c’est beau à voir pendant que ça cuit !!!

Je vous recommande de demander à votre boucher de vous préparer votre pot-au-feu de cette façon la prochaine fois, ça change tout !

Lire la suite

Moi aussi j’ai fait ma galette des rois

Et c’est une première, car je n’en avais pas fait auparavant. Heureusement, mon amie du blog Paillettes en tête est la reine de la galette des rois, et m’a donc gentiment donné sa recette que j’ai pu tester aujourd’hui !

Pour l’occasion, j’ai donc choisi – comme vous pourrez le constater – un style de décoration un peu mégalo, et surtout rectangulaire : je me suis dit que ça éviterait que ma fève se retrouve dans la pointe d’une part, comme c’est trop souvent le cas et surtout, ça me permet de faire deux fournées pour en manger tout le week-end !

Lire la suite

Ragout d’agneau aux pommes de terre : le plat d’hiver express

Le ragout d’agneau est un vrai plat d’hiver  : simple, réconfortant, rassasiant et surtout savoureux.  Je le fais quand j’ai envie de manger un plat en sauce mais que je n’ai pas beaucoup de temps devant moi : en effet, la préparation a  également le mérite de se faire en 45 minutes express. Lire la suite

Soupe au céleri #specialdetox

fullsizeoutput_cc0cLe marathon des fêtes est fini ? Vous avez bien mangé et votre ventre vous dit stop ? Pas de problème, j’ai la solution : quelques branches de céleri, une patate et de l’eau vous donneront une merveilleuse soupe #specialdetox. Les irréductibles de la gastronomie sont quand même autorisés à rajouter une lichette de crème et un filet d’huile de noix !

Je prends dans mon frigo et mon placard :

Lire la suite

Cuisson lente pour civet de sanglier aux airelles et trompettes des mort

fullsizeoutput_caa8

Avez-vous déjà essayé la cuisson lente au four pour les plats ou pièces de viande ? Depuis que j’ai un four qui me permet des cuissons à 100 °C, je prends régulièrement le temps de cuisiner à basse température car le résultat est toujours au rendez-vous : la viande est tendre, les saveurs sont concentrées, le jus est abondant.

Alors quand je me suis lancée dans la préparation d’un civet de sanglier pour Noël, j’ai choisi cette technique car je voulais à tout prix éviter de rater mon plat avec une viande trop dure ou trop sèche. Il faut dire que le sanglier en question était un vrai de vrai, ramené de la forêt par les chasseurs du coin, et qu’il avait déjà passé un certain temps au congélateur : tous les ingrédients pour avoir une viande…trop dure ou trop sèche.

Lire la suite